Sortir du contrôle alimentaire est libérateur ! 

 

Mes nouveaux accompagnements individuels ont démarré il y a quelques semaines et je constate souvent la même chose. Beaucoup sont celles qui contrôlent leur alimentation. Et je les comprends, car si vous aussi vous êtes dans ce cas-là, je l’étais aussi. Contrôler mon alimentation a fait partie de mon quotidien pendant quelques années.

Contrôler votre alimentation peut être dangereux pour votre santé et très handicapant au quotidien. Alors comment s’en sortir ? Comment retrouver la paix de manger ?

C’est que nous allons voir dans ce nouvel article.

 

 

 

C’est quoi manger sous contrôle alimentaire ?

Manger sous contrôle peut se définir de plusieurs manières mais j’ai constaté il y a en trois qui reviennent souvent et qui parfois sont combinées entre elles :

5 jours de contrôle et 2 jours (week-end) de total lâché prise / le comptage des calories/points / peser les aliments

La plus fréquente des trois est la fameuse :  5 jours de contrôle et 2 jours (week-end) de total lâché prise. Qui se traduit généralement par une restriction durant la semaine et une grosse prise alimentaire le week-end. Ce qui est bien souvent difficile à gérer autant mentalement que physiquement.

 

“C’est le week-end, je me lâche !”

Quand on mange sous contrôle, on pense et agit avec notre mental et non plus notre corps. On ne fait pas assez confiance à notre corps pour l’écouter alors on préfère se référer à notre mental qui lui fonctionne plutôt avec nos peurs. À savoir que le mental adore les routines, ça le rassure et quand on lui donne le pouvoir de dicter nos choix, il pense souvent CONFORT + PEURS.

Si vous vous dites : “Cette semaine je mange “fit”, je fais attention à ce que mange et le week-end je me lâche”, vous mangez clairement sous contrôle. Vous ne vous autorisez rien durant la semaine, vous n’écoutez ni vos envies, ni vos besoins et encore moins votre faim. Résultat ? Vous vous lâchez le week-end et c’est normal. Ne vous en voulez surtout pas de faire cela. Le fait de vous priver la semaine décuplera vos envies le week-end.

PRIVATION = FRUSTRATION => ORGIE ALIMENTAIRE, COMPULSIONS ALIMENTAIRES = CULPABILITÉ

 

J’ai moi même vécu la même chose

Pendant quelques années, je mangeais sous contrôle. Je ne me faisais pas assez confiance ou n’avait pas assez confiance en mon corps pour l’écouter. Résultat ? Je contrôlais mon alimentation du lundi au vendredi et je me lâchais le week-end jusqu’au dimanche soir. Durant la semaine, il y avait mon fameux cheat meal (mon repas triche) autorisé uniquement le jeudi soir. C’était bien souvent du risotto et j’en mangeais jusqu’à ne plus pouvoir dire “pepet”.

Manger au-delà de notre satiété

Quand on contrôle son alimentation, il arrive fréquemment qu’on se surprenne à manger au-delà de sa satiété ou plutôt à ne plus savoir reconnaître notre satiété. Pourquoi ? Si on reprend mon exemple avec le risotto. Il arrivait fréquemment que d’autres jours durant la semaine j’en avais envie (ou d’autres envies que ce que je m’imposais de manger). Du coup :

UNE ENVIE PAS ÉCOUTÉE = FRUSTRATION = COMPULSIONS ALIMENTAIRES OU ORGIE ALIMENTAIRE = MANGER AU-DELÀ DE NOTRE SATIÉTÉ

Quand venait le jeudi soir, je me mettais sous : ouverture boîte de pandore. En gros profite ma cocotte parce que dès demain tu devras refaire attention. Ce qui provoquait des envies encore plus grande, une malêtre physique et mentale qui durait bien souvent des heures et des heures. Donc première chose, si vous avez envie de retrouver votre satiété, sortez du contrôle !  

 

Votre corps va stocker

La première chose qu’on ne nous dit pas quand on commence à contrôler son alimentation, c’est que notre corps va commencer à stocker. Il faut savoir que votre corps n’a pas pour principal objectif de prendre du poids. Bien au contraire ! Il souhaite les mêmes choses que vous : être en bonne santé, vital et que vous vous sentiez bien dans vos baskets !

 

Manger sous contrôle stress votre corps

Quand on mange sous contrôle, on fait généralement une restriction alimentaire. Ce qui signifie qu’on n’écoute plus les signaux de notre corps (faim, envies, satiété, …). On finit par manger en dessous de ce que notre corps aurait réellement besoin. Résultat ? On met notre corps sous mode disette et là, c’est le début des enm***. Il ne va pas comprendre pourquoi vous lui infligez cela et il sera en état de stress. Déjà parce qu’il va vous sentir stressées (êtes-vous zen quand vous comptez vos calories ? Vos points ? Montez sur votre balance ? Mangez un dessert ? Allez chez des amis ? L’approche des beaux jours ? …) mais aussi parce que vous ne l’écouterez plus.

Si on reprend le schéma que vous mangez 5 jours sous contrôle et vous vous lâchez le week-end, voici ce qu’il va se passer dans votre corps :

  1. Alerte générale ! Etat de stress, arrivée importante de nourriture
  2. Déconnexion des signaux envoyées (satiété)
  3. Stockage, le bouton magique AUX TOILETTES pour le surplus n’existe pas
  4. Réserve (donc stockage) pour les futurs jours de disette et ce souvent à partir du dimanche soir
  5. Surcharge mental, culpabilité activée, sous estime

 

Votre balance en vacances

Il est bien trop fragile et dangereux de se fier à votre balance. Le poids sur votre balance NE VEUT RIEN DIRE ! Il ne vous dira en aucun cas si vous êtes en bonne santé ou non. Je vous invite à vous défaire de cette importance que la balance à dans votre vie et pour plusieurs raisons :

  1. Le poids ne veut rien dire, il ne détermine en aucun cas votre état de santé 
  2. Le chiffre n’est pas celui que vous aimeriez : vous allez continuer de manger sous contrôle
  3. C’est celui que vous voulez  : vous allez vous autoriser un écart
  4. Il n’a pas bougé : vous allez vous sous-estimez

Vous l’aurez donc compris, un cercle vicieux qu’il fait bon d’en sortir !

 

Sortir du contrôle peut faire peur

Comme pour de nombreuses personnes (y compris la petite Angélique d’avant), sortir du contrôle peut faire peur. Parce qu’on se dit que si on ne mange plus sous contrôle, on va abandonner le sport, mettre les légumes aux oubliettes et mourir sous une orgie alimentaire. Mais il n’en est RIEN ! Croyez-moi, si vous vous dites cela se sont bien vos peurs qui parlent à votre place.

Le corps humain est MAGIQUE. Votre corps est magique et lui même sait de quoi vous avez besoin. Donc exit les applications qui contrôlent vos moindres faits et gestes, revenez à l’essentiel, reconnectez-vous à votre corps.

 

VOTRE CORPS EST VOTRE MEILLEUR AMI JUSQU’À VOTRE DERNIER SOUFFLE

 

Comment sortir du contrôle ? 

La grande question qu’on me pose souvent et que vous êtes certainement entrain de vous poser actuellement, comment faire pour sortir de ce contrôle ?

  1. Sortez de la culture des régimes
  2. Ecoutez votre corps
  3. Donnez-vous de l’amour
  4. Remettez de la conscience dans votre vie
  5. Prenez le temps de savoir qui vous êtes
  6. Kiffez la vie avec légèreté 💃

 

Il n’y pas de formule magique et si je vous disais le contraire, je serais une belle menteuse. Encore une fois, sortir du contrôle peut faire peur et je sais de quoi je parle, moi aussi j’avais les boules. Mais si j’y suis arrivée, alors vous le pouvez aussi. Faites-vous confiance, vous avez déjà tout en vous. Il suffit parfois d’être guidé et c’est quelque chose que je ferais avec grand plaisir 🙂.

 

Mon meilleur conseil 

Observez-vous. Prenez du recul sur votre situation actuelle et apprenez à vous observer. Vous vous êtes reconnues dans cette situation ? Vous mangez actuellement sous contrôle ? Et bien soyez fière de vous et célébrez cette belle réussite. Peu de personnes font le travail de reconnaître que : Oui, je vis cette situation et aujourd’hui, je souhaite m’en sortir et aller de l’avant.

J’espère que cet article vous aura plu et aidé ! Et si avez des questions/remarques, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à m’écrire à contact@happyandtasty.ch, je passe vous relire et cela me fait toujours très plaisir.

Avec bienveillance,

Angélique

 

CET ARTICLE PEUT AIDER UN AMI ? N’HÉSITEZ PAS À LUI PARTAGER 🙂

 

En tant que nutrithérapeute, je vous guide vers une alimentation intuitive et plus consciente. Lors de mes accompagnements individuels ou en groupe, je vous aide à faire la paix avec votre corps et la nourriture et à retrouver le plaisir et la sérénité de manger.

Pour les accompagnements individuels, retrouvez plus d’information ici

Pour les accompagnements en groupe, retrouvez plus d’information ici