Et voilà! Nous (mon copain et deux autres membres de ma famille) avons démarré depuis lundi dernier notre jeûne dans l’optique d’une durée totale de 9 jours.

Revenons ensemble sur les deux premiers jours de cette expérience qui étaient consacrées à la descente alimentaire.

 

Qu’est-ce que nous avons mangé? Quelles ont été nos sensations? Y’a-t-il eu des effets indésirables? Est-ce que quelqu’un a craqué…?

C’est parti je vous dis tout!

J’ai certainement oublié de vous en parler dans le premier article mais lorsque vous voulez entamer un jeûne, la descente alimentaire est hyper importante! Ça permet de vider les intestins de façon naturelle et de ne pas choquer le corps en venant lui “interdire” toute sorte de nourriture.

 

Notre descente alimentaire

Une descente alimentaire peut durer plus ou moins longtemps. Selon moi, ça dépend vraiment de la façon dont les futurs jeûneurs mangent au quotidien.

Il est cependant conseillé de prévoir une descente alimentaire d’environ 7 jours. J’ai choisi de ne pas prendre une durée aussi longue tout simplement parce qu’il y a déjà beaucoup d’aliments que je ne mange plus.

J-7 à J-5

Il est conseillé d’enlever les excitants (alcool, café, tabac, etc), les produits laitiers et la viande. Ne consommant ni viande (sauf poisson), ni produits laitiers, je respectais à 90% cette phase. Sauf pour le café…. Et je dois vous avouer que j’en ai payé le prix fort. Je vous en parle plus bas dans les effets secondaires.

J-4 à J-3

Il est conseillé d’enlever le gluten et les légumineuses. Phase que j’ai partiellement respecté.

J-2 et J-1

Cette phase a été parfaitement respectée avec notamment la consommation exclusive de fruits et légumes cuits ou crus.

 

Voici donc les derniers repas que nous avons mangé avant d’entamer notre jeûne hydrique. En temps normal, nous faisons le jeûne intermittent (sauf lors de bon brunch), la question du petit dej’ ne se posait donc pas!

Lundi – J-2

Midi: Soupe à la courge (courge, oignons de printemps et persil).

Soir: Soupe printanière (épinards, petits-pois, carottes et chou frisé).

Mardi J-1

Midi: Jus de légumes (épinards, betterave, carottes et gingembre).

Soir: Et pour notre dernier repas, nous avons mangé les restes de la fameuse soupe printanière.

 

Je vous partage ci-dessous les réponses aux questions qui m’ont été posées ces derniers jours.

 

Est-ce qu’il faut impérativement faire du sport lors d’un jeûne?

Non et non! Je le répète, pour moi le jeûne n’est pas un bon moyen de perdre du poids. Alors si votre seule motivation est celle-ci ne le faites pas! Voyez plutôt une belle opportunité de vous diriger vers une alimentation saine et équilibrée!

Quelles ont été les effets secondaires?

Pour ma part, j’ai eu énormément mal à la tête le premier jour! Je pense que c’était mon manque de caféine qui se faisait ressentir. Et pour mon copain, c’était une grande fatigue, il avait très froid et les jambes fébriles.

Le deuxième jour c’était la journée des envies… comment vous dire que j’avais l’impression d’être enceinte HAHA

Et c’était exactement la même chose pour mon copain qui n’arrêtait pas de me parler de certains plats comme celui-ci: “Avec ce temps, j’aimerais trop un bouilli avec des pommes de terres rôties et de la bonne mayonnaise maison…” Ce jour n’a pas été très agréable!

Est-ce que pendant ces deux premiers jours, tu as continué à faire du sport?

Oui! J’étais en pleine forme et donc je me suis sentie d’en faire. Il est même conseillé d’aller faire une petite marche d’au moins 10 min lorsque nous jeûnons. Je dirais même que le sport a réussi à enlever mes maux de tête.

Est-ce que quelqu’un a craqué?

Il y a encore quelques minutes j’allais vous dire que non… mais après avoir reçu un appel des deux autres membres de ma famille… ils m’ont avoué qu’ils ont craqué… Du coup, nous sommes plus que deux à se soutenir dans cette belle aventure. Et les prochains jours risquent d’être plus durs…  Affaire à suivre!

 

Des conseils que tu aimerais appliquer pour un prochain jeûne lors de cette descente alimentaire?

Oui d’arrêter le café 7 jours avant! Et d’avoir de la menthe poivrée avec vous et d’en appliquer une petite goutte sur vos tempes si les douleurs deviennent insupportables.

Et surtout de vous occupez l’esprit! Il n’y a rien de pire que de s’ennuyer pour avoir envie de manger!! Lisez, méditez, sortez faire un tour, appelez un proche, faites du sport, … Bref, vous l’aurez compris, le mot d’ordre durant un jeûne est vraiment d’être occupé.

 

 

Je vous donne rendez-vous dimanche pour le prochain article sur notre jeûne hydrique. N’hésitez pas partager votre expérience si vous avez déjà vécu un jeûne. Mais également vos questions auxquelles je me ferai un plaisir d’y répondre.

 

Soyez heureux et gourmands

Angélique