Nous y voilà! Avec un peu de retard, je vous partage la partie de notre jeûne où comme seul nourriture nous avions de l’eau et de la tisane.

 

Revenons ensemble sur ces 4 jours de jeûne hydrique!

 

#Jour 1 – mercredi 

L’un des meilleurs! Nous avions une forme olympique et étions même surpris de l’être autant! En revanche, la nuit n’avait pas été l’une des plus reposantes! Beaucoup d’agitation, de réveils, transpiration… signe que notre corps travaillait bien!

Durant cette journée, on a fait une longue et belle balade à vélo. Je prenais toujours un morceau de sucre avec nous, au cas où! Le soir c’était un peu plus difficile. La faim n’était pas au rendez-vous mais l’envie de cuisiner et de savourer un bon repas l’était.

 

#Jour 2 – jeudi 

Le PIRE! Affreux, horrible… bref je sais pas comment décrire ce jour mais c’était vraiment un jour de M! Notre corps nous disait keep cool, prenez le temps de vous reposer! Alors autant vous dire que ce jour-là, il n’y avait pas eu de belle balade à vélo mais plutôt une belle grande journée de farniente. On a dû accepter ces sensations, de cette fatigue extrême et d’une faim qui ne passait pas même après avoir bu 10 verres d’eau, elle était toujours là!

Du coup, j’ai suivi l’un des conseils du Naturopathe Romain Vicente qui a écrit dans son livre: Prendre un bain avec de la bicarbonate de soude lors d’une grande fatigue ou de douleurs musculaires”. Et après ce bon bain, je me suis vraiment sentie mieux. Je ne pouvais pas aller courir un marathon mais j’avais déjà moins cette sensation de lourdeur, de fatigue.

 

#Jour 3 – Vendredi 

Un jour normal! Nous avions retrouvé une belle énergie, nous avions pu faire notre sport habituel. Par contre, la faim était toujours bien présente chez mon copain. Il a alors décidé de s’arrêter là et pour un premier jeûne, il peut être très fier de lui.

C’était donc cavalier seul que j’entamais ces derniers jours. Et faire un jeûne toute seule entourée de personnes qui mangent… je dois vous avouer que ce n’était pas la partie la plus facile. Mais je retrouvais de belles sensations et je n’avais pas envie de m’arrêter là. Je ne l’ai pas précisé pour les autres jours parce que ça fait déjà partie de mon quotidien, mais chacune de mes matinées débutaient avec une séance de méditation.

 

#Jour 4 – Samedi 

Et ce fût le dernier! Et oui, mon intention était de terminer le dimanche soir avec une reprise alimentaire dès lundi mais une nouvelle est venue arrêter tout ça. La bonne nouvelle de la réussite de mes examens! C’est vrai, j’aurais pu attendre encore un jour mais l’envie de fêter ça autrement qu’avec un simple verre d’eau était beaucoup trop grande. Et je suis contente d’avoir fait quatre jour de jeûne.

Une belle expérience avec une tonne de bienfaits.

 

En résumé 

Pour ma part, je dirais que le deuxième jour était le pire mais que les jours suivants étaient “normaux”, supportables et que dans l’ensemble je me suis vraiment sentie bien. Et si vous demandiez à mon copain, il vous dirait que la sensation de jeûner est pire que celle quand on arrête de fumer.

Et pour en revenir à cette période de confinement. Je vous avais dit que je pensais que ça allait être beaucoup plus facile était donné que les bars, restaurants, enfin que tout est fermé! Mais je crois que c’était encore pire…! Déjà parce que l’ambiance générale n’est pas vraiment joyeuse, qu’il y a aussi beaucoup de stress qui se fait ressentir mais aussi parce qu’il faut s’occuper deux fois plus! Donc non, une période de confinement n’est selon moi pas forcément le meilleur moment pour jeûner.

 

Dans les prochains articles je vous partagerai notre réadaptation alimentaire et les bienfaits que nous tirons de cette expérience.

N’hésitez pas à me poser vos questions ici et je me ferai un plaisir d’y répondre!

 

Soyez heureux et gourmands 

Angélique